jeudi 17 août 2017

HISTOIRE EN SEPT TABLEAUX

        Sur le thème les animaux  et les hommes, Claude  nous invite a une histoire d' amour partagé.    

Tableau 1 :    LES LOUPS

 Une histoire  d' amour dans le grand nord canadien. 
Il en a marre et ses poils se hérissent.
Elle l' agace a toujours quémander.  
Quelle chieuse! 
              
Tableau 2 :   COUPLE DE CHEVAUX. 
 Elle fait la coquette avec son œil de biche
 et lui.....
veut bien.
                                 
Tableau 3 :    RAMINAGROBIS.
 Dans son antre aux trois bougies. 
Il prie les pattes posées sur le panier rempli de légumes et de fruits .
Où est la viande ? 
Quelle tristesse depuis que la patronne est végétarienne !
                                    
Tableau numéro 4 :   LE BÉLIER.   
Dans le mythe grec  de la Toison d'Or le bélier aux grandes ailes a été immolé en offrande à Zeus.
 Sa  toison offerte en  cadeau est suspendue a un chêne et gardée par un dragon et des hommes armés. 
Force et sacrifice du bélier.
Le premier signe du zodiaque.. 
   
 Tableau 5 :  AU MARCHÉ.
  
Négocier, 
marchander, 
surtout ne pas se presser 
et ...
obtenir un bon prix.
 


TABLEAU 6 et tableau 7 : LE TEMPS QUI PASSE
Que l' on soit bourgeois ou simple paysanne,
 comment apprivoiser le temps qui passe 
et tranquillement laisser la place au devenir, 
la place aux souvenirs.


Peintures signées Claude MEYNIER  - Textes imaginés par  Marie-Pierre BAYLE

samedi 12 août 2017

ÉTANG, SUSPENDS TON VOL



nous avons déplié nos chevalets en bordure de l'étang de la Vallon.


Au dessus des montagnes du soir de lourds nuages parcouraient le ciel, poussés par un vent frais,


bruissant dans les roseaux en souvenir de la métamorphose de la nymphe Syrinx.

 
Une lumière changeante, le calme spectacle des hôtes de l'étang dans les roselières, le vol des hérons
tout pour inspirer les tupins plainairistes.


Petite laine de rigueur et col relevé contre le vent, 

chevalets bien arrimés,


à l'aquarelle, à l'huile, au pastel, chacun s'active.



À l'heure de l’apéritif un visiteur,

nous apportait de quoi nous réconforter. 


Les chevalets se plient et deviennent  dessertes.


Le ciel, bon enfant, nous a laissé partager notre casse-croute avant  de se couvrir de lourds nuages noirs. Les premières gouttes de pluie ont donné le signal du départ.

Un endroit inspiré, vous trouverez ici de belles photos en toutes saisons et des renseignements historiques sur les étangs du Forez.


jeudi 27 juillet 2017

LE PITTORESQUE CHÂTEAU DE DONZY

La journée était bien choisie au milieu de cette semaine de juillet automnale. Pas de pluie et du soleil les trois quarts du temps. 
Guidés par Théo, nous avons découvert un endroit magnifique : le château de Donzy près Salt-en-Donzy.

L'Armorial de Guillaume Revel nous le montre dans sa splendeur féodale.
"Il excite à la gloire, mais il dit qu'on en a si peu, ou pour si peu de temps, et pour si peu de monde, que c'est presque une chimère"
Prince de Ligne

Aujourd'hui, c'est une ruine pittoresque envahie par le lierre ...
et les peintres.


Avant de déplier les chevalets, visitons.

La Charpassone, fait paresser entre les rochers ses basses eaux d'été,
le long d'un moulin à blé qui moulut jusqu'au début du XX° siècle.

Suivons un grimpeur 
jusqu' à la chapelle Saint Alban.

 Le jardin médiéval avec ses plantes médicinales et tinctoriales, son verger, son jardin de Marie et bien sûr, ses légumes.

Une boîte à livres pour s'émerveiller des récits des chevaliers, des princesses et des dragons.

Plus haut, les ruines du château et ses fantômes.

Mais revenons à nos peintres qui s'activent près de la poterne d'entrée.


Laissons-les se réconforter d'un copieux pique-nique

et découvrons une curiosité :
En arrivant et en partant vous passez entre les restes du fameux monorail prévu entre Feurs et Panissière à la fin du XIX° siècle.
La légende raconte qu'il dérailla le jour de son inauguration en présence des Officiels.
 En fait, il ne fut même pas inauguré. Tout marcha mal, négligences, incidents, dépassements de devis etc. Le beau projet finit chez les ferrailleurs.
Mais un monorail  identique fut construit en Irlande et fonctionna pendant trente-cinq ans.

Pour les passionnés ce lien
et ce vieux film.




vendredi 21 juillet 2017

SIX TUPINS AU SOMMET

Soyons modestes, notre sommet, c'est le col du Béal.

Invités à participer à une exposition à l'Observatoire du Col du Béal par l'association "La jasserie Jean-Marie", six tupins ont répondu présents. Le président Alain Denis nous a bien accueillis, satisfait de la participation de peintres "de l'autre côté"... du Forez.

Quelques informations sur ce flyer si le cœur vous dit d'aller prendre un bol d'air pur, de marcher un peu sur les sentiers entre gentianes et airelles et d'aller voir l'exposition (le parking jouxte la salle d'exposition).

Le thème de cette année : 
Les hautes chaumes  à la manière d'un peintre connu.

Alors, petit jeu :-)  je donnerai aux tupins exposant le prénom du peintre choisi ... à vous de trouver.

Salvador Chevaleyre

Auguste Chevaleyre

Paul de Rogalski Landrot

Henri Reynaud

Vincent Bory

Guillot Wou-Ki

Nicolas Valette

Alors,  les avez-vous identifiés
 ?